.::: HOMMAGE A ... :::.

 

 

 

 




Raymond a été adopté en Mai 2008.

Nous sommes allés chercher Raymond à côté de Bourges le 1er juin 2008 accompagnés de deux de nos chiens.

Depuis, il vivait avec nous dans sa nouvelle maison en Normandie avec les trois autres chiens, le chat et le cheval.

Quand il est arrivé chez nous, Raymond était un gentil petit boule un peu triste avec des yeux éteints.

Cependant, il s’est adapté très vite à sa nouvelle vie et à sa nouvelle famille : il jouait, il était agréable avec tous les gens et très sociable avec les autres chiens et avait su prendre ses habitudes (heures du levée pour lesquelles il savait faire la différence entre la semaine et le week-end, heures auxquelles il était nourri, sorties du dimanche…).

Raymond était le compagnon idéal qui avait su se faire sa place comme tous les autres animaux de la famille, qui étaient pourtant arrivés plus jeunes que lui : il avait su nous adopter comme nous l’avons adopté.

Raymond faisait donc désormais partie à part entière de la famille comme s’il avait toujours été là.

Il s’agissait d’une adoption pleinement réussie et, tout ce que nous souhaitions c’est que Raymond puisse profiter longuement de ce tout nouveau bonheur avec nous : il avait enfin trouvé une famille et je pense qu’il était vraiment heureux avec nous et nous le rendait bien.


Mais, Raymond est un petit boule qui a manqué de chance dans sa vie : il est tombé subitement malade et, ses vétérinaires lui ont diagnostiqué un cancer de l’estomac. Il n’y avait rien à faire si ce n’est le soulager et lui apporter le plus de confort possible pour la fin de sa vie.

Raymond n’a vécu que quelques jours après que sa maladie ait été diagnostiquée.

Raymond était arrivé chez nous le 1er juin 2008 et il s’est éteint à la maison entouré par sa famille le 20 avril 2009.

Nous espérions garder Raymond très longtemps avec nous et partager encore plein de moments formidables avec lui mais, la vie, qui s’était déjà montrée cruelle avec lui, ne lui a pas permis de vivre plus de 11 mois de bonheur avec nous.

Nous sommes tristes ce soir car il n’est plus auprès de nous mais, nous ne regrettons rien car, même si ces 11 mois ont été trop courts, ils ont permis à Raymond d’avoir une vraie vie de famille avec des balades à la mer, des jeux avec les autres chiens, des câlins et notre affection au quotidien et, ce qui est le plus important c’est que Raymond restera pour toujours dans nos cœurs.

Je pense sincèrement que d’autres boules, qui n’ont pas eu beaucoup de chance dans leur vie, méritent de trouver une famille et d’y vivre heureux (le plus longtemps possible) jusqu’à la fin de leurs jours.

Raymond, lui, restera toujours près de nous dans nos coeurs et, nous ne l’oublierons jamais.

La famille de Raymond






Copyright © 2006, ARBF. Tous droits réservés.